Angouleme_CFC.png

Angoulême France

0.0 / 5 (0 note)
Année de création
1920
Site officiel
acfcfootball.net
Stade
Stade Camille-Lebon
Ville
Angoulème

Histoire

Palmarès

Angoulême

  • 1923 Champion Division d'Honneur (Centre-Ouest)
  • 1924 Champion Division d'Honneur (Centre-Ouest)
  • 1934 Champion Division d'Honneur (Centre-Ouest)
  • 1935 Champion Division d'Honneur (Centre-Ouest)
  • 1937 Champion Division d'Honneur (Centre-Ouest)
  • 1938 Champion Division d'Honneur (Centre-Ouest)
  • 1939 Champion Division d'Honneur (Centre-Ouest)
  • 1947 Demi-finaliste Coupe de France
  • 1967 Vainqueur Trophée Costa Verde international de Gérone
  • 1967 Demi-finaliste Coupe de France
  • 1968 Demi-finaliste Coupe de France
  • 1969 Vice-champion Division 2
  • 1979 Demi-finaliste Coupe de France
  • 2007 Champion Division d'Honneur (Centre-Ouest)

Historique du club

Les racines de l'ASAC remontent à 1920 par la fondation de la section football du SC Angoulême. Le SCA enlève le titre de champion de DH de la Ligue Centre-Ouest en 1923 et 1924. Le club est rebaptisé « AS des Charentes » en juillet 1925 par MM. Lebon, Allory et Castillon. Après le décès des deux derniers cités, s'est sous l'impulsion du président Lebon que l'ASC parvient à remporter cinq titres de champion de Ligue (1934, 1935, 1937, 1938 et 1939).

M. Boillevin hérite du fauteuil présidentiel au décès du président Lebon (1943). Après avoir débuté à la prairie de Bourgine, terrain sujet aux inondations, le club se dote d'un terrain digne de ce nom : le Stade Guillon (futur Stade Lebon) utilisé depuis 1932, mais inauguré officiellement en 1935 après l'aménagement de tribunes en bois. Fort d'un nouveau titre de champion de Division d'Honneur, le club opte pour le professionnalisme en 1945. C'est l'époque des Grizzetti, Alempijevitch, Amroui, Oudot et autres Déniort. Le résultat le plus mémorable de cette période est la participation d'Angoulême aux demi-finales de la Coupe de France 1947. Avant d'exploser face au RC Strasbourg (6-0), les Angoumoisins avaient éliminé deux grands de l'élite : le Red Star et le Stade de Reims. Après quelques passages en CFA, le club rebaptisé AS Angoulême revient au professionnalisme en 1965 sous la férule d'Angelo Grizzetti, ex-capitaine de la première équipe professionnelle de la cité des Valois de 1945 à 47... Le club dispute même la Coupe d'Europe des villes de foires 1970-1971 après une excellente 4e place en Division 1, où le club se maintient trois saisons (1969-1972).