luzenacap.png

Luzenac France

3.0 / 5 (1 note)
Année de création
1936
Site officiel
luzenac-ap.fr
Stade
Stade Ernest Wallon
Ville
Luzenac

Histoire

Ca s'est passé un 26 octobre

Aucune naissance, aucun décès, aucun match ce jour-ci à notre connaissance.

Voir un autre jour

Palmarès

Luzenac

  • 1971 Champion Division d'Honneur (Midi-Pyrénées)
  • 1980 Champion Division 4 (G)
  • 1985 Champion Division d'Honneur (Midi-Pyrénées)
  • 1992 Vainqueur Coupe du Midi
  • 2000 Champion Division d'Honneur (Midi-Pyrénées)
  • 2005 Champion CFA2 (E)
  • 2007 Vainqueur Coupe de l'Ariège
  • 2008 Vainqueur Coupe de l'Ariège
  • 2009 Champion CFA (C)

Historique du club

Le club est fondé le 20 août 1936 sous le nom d'Union Sportive des Talcs de Luzenac. Son premier président fut Firmin Miquel. Le nom du club fait alors référence à la société exploitant la carrière de talc de Trimouns, l'une des plus grandes au monde, dont le directeur était Paul Fédou. Ce dernier fut déterminant dans la création du club et le stade inauguré le 16 mai 1971 porte son nom.

Après s'être extrait de la division d'honneur Midi-Pyrénées en 1971, Luzenac franchit un nouveau palier en accédant à la Division 3 en 1980. Signant seulement six victoires en trente matchs, Luzenac est relégué en Division 4 dès 1981. Les Rouges et Bleus rechutent en DH en 1983 mais ne s'y attardent pas, en retrouvant pied en D4 en 1985. Une nouvelle fois, la saison est catastrophique avec seulement deux victoires en 26 matchs ; retour au niveau régional.

Luzenac (devenu en 1992 l'Union Sportive de Luzenac), opère à ce niveau jusqu'en 2000, date de son troisième titre de champion de DH. Le club se maintient au niveau national dans les années 2000, accédant au CFA en 2002-2003 puis entre 2005 et 2009. Il participe aux trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France 2007-2008. À l'issue de la saison 2008-2009, le club domine largement son groupe de CFA et valide son ticket pour le National à la suite d'une victoire 2-0 contre l'US Albi le 16 mai 2009. Les doutes concernant la capacité du club à passer l'examen de la DNCG (les comptes du club doivent être positifs au 30 juin) sont rapidement effacés et il est autorisé à accéder au National.

Ville la moins peuplée à avoir été représentée en CFA, Luzenac se retrouve a fortiori la plus petite ville ayant jamais évolué en National. Dotée du deuxième plus petit budget de ce championnat (900.000€ pour 2009-2010), l'équipe est assez peu renouvelée (9 recrues sans trop d'expérience du national, 12 qui restent) durant l'été. Elle débute cependant le championnat sur les chapeaux de roues, en gagnant ses quatre premiers matchs (dont une victoire 4-1 contre Créteil), ce qui lui permet d'être leader avec trois points d'avance sur le second et cinq sur le troisième le 22 août 2009. La suite de sa saison est plus difficile, suite à l'accumulation des matchs.