fc-sete-34.png

Sète France

0.0 / 5 (0 note)
Année de création
1900
Site officiel
fcsete34.com
Stade
Stade Louis Michel
Ville
Sète

Histoire

Ca s'est passé un 7 juillet

Naissances

  • : V. Gasco

Voir un autre jour

Légendes

  • rohr.jpg Oskar Rohr

    Le destin du plus grand buteur du Racing.

Palmarès

Sète

  • 1921 Champion Division d'Honneur (Sud)
  • 1922 Champion Division d'Honneur (Sud)
  • 1923 Finaliste Coupe de France
  • 1923 Champion Division d'Honneur (Sud)
  • 1924 Finaliste Coupe de France
  • 1924 Champion Division d'Honneur (Sud)
  • 1925 Champion Division d'Honneur (Sud)
  • 1926 Champion Division d'Honneur (Sud)
  • 1929 Finaliste Coupe de France
  • 1930 Vainqueur Coupe de France
  • 1934 Champion Division 1
  • 1934 Vainqueur Coupe de France
  • 1939 Champion Division 1
  • 1942 Finaliste Coupe de France
  • 1942 Champion Division 1 (Sud)
  • 1942 Vainqueur Coupe de France (Sud)
  • 1968 Champion Division d'Honneur (Sud)
  • 1983 Vainqueur Division 3 (Sud)
  • 1984 Champion Division d'Honneur (Languedoc Roussillon)
  • 1986 Champion Division d'Honneur (Languedoc Roussillon)
  • 1997 Champion National 2
  • 2014 Vainqueur CFA2 (E)

Historique du club

L'Olympique Cettois est fondée à la fin de l'année 1900. Entre 1901 et 1903, seules les rencontres Sète-SC Nîmes présentent un intérêt dans cette région du Languedoc.

En 1907, l'Olympique Cettois prend part à sa première compétition officielle, le championnat du Languedoc, que les Dauphins enlèvent facilement. En 1908-1909, nouveau titre régional pour Cette et arrivée au club d'un personnage haut en couleurs : Georges Bayrou. Ce dernier sera, un demi-siècle durant, le président du club.

Après la guerre, le FC Sète s'affirme comme l'une des places fortes du football français en s'imposant régulièrement dans la difficile Ligue de la Méditerranée où évoluent également Nîmes, Montpellier, Nice et Marseille. Si Sète s'avère plus efficace que l'OM en championnat (Cette est champion de DH 1920, 1921, 1922, 1923, 1924, 1925 et 1926), la Coupe de France sourit d'abord aux Olympiens (1924) avant de rejoindre la vitrine du club cettois en 1930 et 1934 après des échecs en finale en 1923, 1924 (face à l'OM) et 1929. Sète accrochera une ultime participation en finale de Coupe de France en 1942.

Sète rejoint logiquement l'élite professionnelle dès 1932 et ne tarde pas à s'imposer comme l'une des meilleurs formations du pays : doublé Coupe-Championnat en 1934, le premier de l'histoire du foot français, puis un second titre de champion de France en 1939.
La Seconde Guerre mondiale est fatale au club Sétois qui ne retrouvera jamais plus son niveau d'avant-guerre. Se contentant d'assurer sa survie en D1 jusqu'en 1954, le FC Sète abandonne le statut professionnel en 1960.

Après une longue traversée du désert lors des années 1960, Sète retrouve la D2, désormais open, dès 1970. Depuis lors, les Sétois évoluent entre cette D2 et la D4 dans l'indifférence générale.

En 1988 le FC Sète renonce à la division 2 et repart en division 3 sous le nom de FC Sète 34. En 1995, fin du National 1 remplacé par un National à groupe unique. Pour des raisons administratives le FC Sète n'est pas qualifié et joue en C.F.A. En 1998 Le FC Sète retrouve le Championnat National. Enfin en 2004, le FC Sète 34 remonte en Ligue 2.

Petite anecdote le FC Sète est la seule équipe de club à avoir battu l'équipe nationale du Brésil.