nice_2013.png

Nice France

2.5 / 5 (2 notes)
Année de création
1904
Site officiel
ogcnice.com/fr/
Stade
Allianz Riviera
Ville
Nice

Histoire

Palmarès

Nice

  • 1948 Champion Division 2
  • 1951 Champion Division 1
  • 1952 Champion Division 1
  • 1952 Vainqueur Coupe de France
  • 1954 Vainqueur Coupe de France
  • 1956 Champion Division 1
  • 1957 Quart-de-finaliste Coupe des clubs champions
  • 1959 Champion Division 1
  • 1960 Quart-de-finaliste Coupe des clubs champions
  • 1965 Champion Division 2
  • 1968 Vice-champion Division 1
  • 1970 Champion Division 2
  • 1973 Vice-champion Division 1
  • 1976 Vice-champion Division 1
  • 1978 Finaliste Coupe de France
  • 1985 Vice-champion Division 2 (A)
  • 1994 Champion Division 2
  • 1997 Vainqueur Coupe de France
  • 1998 Finaliste Trophée des Champions
  • 2006 Finaliste Coupe de la Ligue

Nice II

  • 1978 Vainqueur Division 3 (Sud)
  • 1984 Vainqueur Division 3 (Sud)
  • 1985 Champion Division 3 (Sud)
  • 1989 Champion Division 3 (Sud)
  • 2013 Vainqueur CFA2 (E)

Historique du club

Né en 1904, le club niçois a pour première vocation la gymnastique et les exercices athlétiques. La section football apparaît en 1908. et en 1919 le club de football voisin, le Football Vélo Club de Nice (alors appelé le Gallia Football Athlétic Club), est absorbé. La nouvelle entité s'appelle désormais l'Olympique Gymnaste Club de Nice.

Dans les années 1930, le club se distingue avec deux 1/2 finale de Coupe de France et son accès au premier championnat professionnel. La deuxième guerre mondiale marque un coup d'arrêt. Nice doit se contenter de jouer à un niveau régional et remporte le Championnat zone Sud en 1940. Après quelques années en deuxième division, l'OGCN réintègre l'élite en 1948. L'OGCN est le club phare des années 50 : entre 1951 et 1959, les Azuréens remportent quatre titres de champions de France et deux coupes de France, réalisant même le doublé en 1952. Ces titres sont ponctués de quelques qualifications en Coupe d'Europe.

Les années 60 ne sont pas aussi glorieuses : le club accède quatre fois en 1/4 de finale de Coupe de France et se fait éliminer sans gloire de la Coupe des Villes de foire (Ex-Coupe UEFA). En même temps Nice fait l'ascenceur à deux reprises en D2. Pendant les années 70, le club surnommé alors "le club des Milliardaires" se renforcent avec l'arrivée de nombreux Internationaux. Le bilan reste mitigé : trois fois 2ème de D1, une finale de Coupe de France. En 1982, le club chute à nouveau à l'échelon inférieur et le voisin monégasque prend petit à petit la place de l'OGCN dans le coeur des Azuréens. Nice passe trois saisons en D2 puis remonte en D1 pour 6 ans, six années pendant lesquelles le meilleur classement sera une place de 6ème du championnat. En 1991, la DNCG rétrograde le club en D2. Le bilan devient de plus en plus terne, le club faisant l'ascenceur entre la D1 et la D2. Une victoire en Coupe de France en 1997 face à Guingamp redore un peu le blason du club.

Dès lors, un groupe de millionnaires Italiens prend le pouvoir et fait miroiter aux supporters un avenir meilleur. Pendant trois saisons, le club est aux portes d'une descente en National. Au milieu de la saison 2001, les Italiens revendent le club. Le Gym termine 3ème et accède en D1. La DNCG rétrograde alors à nouveau le club (cette fois en National) pour des raisons financières. Dans un dossier à rebondissements, Nice finira par obtenir le droit de jouer parmi l'élite. Malgré un recrutement express et une préparation tronquée, les débuts son étincelants sous les ordres de Gernot Rohr, l'entraîneur allemand neveu d'Ossi Rohr.

Désormais, Nice semble solidement installé en Ligue 1 à l'affût d'un nouveau titre.