Nantes.png

Nantes France

1.0 / 5 (2 notes)
Année de création
1943
Site officiel
fcnantes.com
Stade
Stade de la Beaujoire-Louis Fonteneau
Ville
Nantes

Histoire

Palmarès

Nantes

Nantes II

  • 1971 Champion Division 3 (Ouest)
  • 1972 Vainqueur Division 3 (Ouest)
  • 1973 Vainqueur Division 3 (Sud-Ouest)
  • 1974 Vainqueur Coupe Gambardella
  • 1974 Champion Division 3 (Centre-Ouest)
  • 1975 Vainqueur Coupe Gambardella
  • 1975 Vainqueur Division 3 (Centre-Ouest)
  • 1976 Vainqueur Division 3 (Ouest)
  • 1977 Vainqueur Division 3 (Ouest)
  • 1980 Vainqueur Division 3 (Centre-Ouest)
  • 1982 Vainqueur Division 3 (Ouest)
  • 1983 Vainqueur Division 3 (Ouest)
  • 1986 Vainqueur Division 3 (Ouest)
  • 1988 Vainqueur Division 3 (Ouest)
  • 2002 Vainqueur Coupe Gambardella
  • 2013 Vainqueur CFA2 (G)

Historique du club

Fondé à l'orée de la Seconde guerre mondiale par une fusion de six clubs différents, le Football Club de Nantes doit attendre la fin de celle-ci pour pouvoir intégrer le championnat professionnel. Après quelques années d'apprentissage et sous la férule de José Arribas, le club rejoint l'élite en 1963 (l'année où un certain Jean-Claude Suaudeau y signe un licence de stagiaire) pour marquer une page importante du football français, donnant naissance à l'<i>École</i> que l'on connaît.

Dès sa première saison en première division le club se distingue par une honorable huitième place et une demi-finale de Coupe de France perdue face aux Girondins de Bordeaux. Suite à ce premier essai concluant, suivront des années fastes pour le club qui ne glanera pas moins de trois titres de champion en dix ans. Le premier lors de la saison 1964/65, le deuxième dès la saison suivante (Le Football Club de Nantes s'inclinant en finale de Coupe de France face à Strasbourg) et le troisième en 1973 dans une décennie marquée des chocs Nantes – Saint-Étienne.

Cette première décennie parmi l'élite ne sera pas la seule période de gloire pour les Canaris. Dès 1977, Nantes récolte un quatrième titre de champion avant d'en glaner un cinquième en 1980 en n'ayant jamais fait moins bien que second dans l'intervalle.

Avec le titre de 1983 et l'inauguration du stade de La Beaujoire en 1984, se dessine la fin d'une époque. Aux prestations sportives en demi teinte, s'ajoutent des difficultés financières qui amèneront la DNCG a reléguer le club en deuxième division au début des années 90. Une nouvelle réorganisation du club, marquée par une changement de nom (le FCN devenant le Football Club de Nantes <i>Atlantiques</i>;) lui permet finalement de remonter la pente.

C'est en fait son centre de formation qui va permettre au Football Club de Nantes Atlantiques de retrouver une place de choix dans le championnat français. La génération des Karembeu, Ouédec, Pedros et autres Loko conduit ainsi Nantes à un nouveau sacre en 1995 avec des statistiques impressionantes: meilleure attaque, meilleure défense ainsi qu'un record d'invincibilité de 32 matches! La suite sera synonyme d'une relative stabilité que le départ du légendaire Jean-Claude Suaudeau ne viendra pas gâcher. La fin du millénaire sera même marquée par un doublé en Coupe de France (1999, 2000) et un huitième titre de champion (2001).