[2008-2009] RCS - Brest | Avant-match

Flux RSS 120 messages · 6.322 lectures · Premier message par superdou · Dernier message par jash

  • Abordage ou sabordage ?

    Face à un navire brestois pas encore tiré d'affaire, le RCS doit renouer à 20 h 30 à la Meinau avec un succès qu'il n'a savouré que deux fois lors des 12 dernières journées. Tout autre résultat annoncerait une tempête que le nul rapporté de Bastia il y a une semaine (1-1) a à peine retardée.

    Toute la France du football en a bien conscience : malgré les appels au calme de Jean-Marc Furlan, capitaine au long cours, mais aux jours peut-être courts, l'embarcation strasbourgeoise tangue. Prise dans un vilain grain dont elle ne réussit que très parcimonieusement à s'extirper depuis trois mois, elle menace sinon de sombrer, du moins de ne pas toucher la terre promise de l'accession en L 1 qui doit être le terminus de son odyssée 2008-2009.
    De la rade de Brest, où le Stade brestois a lui aussi essuyé quelques tempêtes (éviction du coach Pascal Janin, remplacé temporairement par Corentin Martins, puis définitivement par Gérald Baticle, tous trois anciens Strasbourgeois), Ahmed Kantari, qui a souqué sur le pont alsacien durant un an et demi (de juillet 2006 à janvier 2008), scrute attentivement la forte houle qui secoue la coque du RCS. « Je ne suis pas là pour juger ce qui se passe à Strasbourg. Malheureusement, c'est toujours un peu pareil. Je perçois à peu près la situation. On sent bien la tension entre le coach et le président. » (+)

    « L'exigence locale est forte »

    Alors qu'une conférence de presse sur l'EuroStadium se tiendra à 15 h 30 au centre administratif et qu'il y sera question de bâtir à horizon 2014, l'avenir de Jean-Marc Furlan se jouera peut-être en soirée. L'entraîneur le sait, sans en faire une fixation (voir ci-contre). Le surplace de son équipe depuis 12 journées (2 victoires, 6 nuls, 4 défaites) lui vaut d'être 18e sur la période avec 12 points (devancée au goal-average par Amiens et Nîmes, devant Reims - 10 pts - et Ajaccio - 8). Il fait évidemment peser une épée de Damoclès sur la tête du coach. Lequel développe néanmoins un argumentaire difficilement contestable. « Ce rythme d'un point par match sur 12 rencontres correspond à l'absence de nos joueurs majeurs. Sur nos 31 contrats pros, 11 sont des premiers contrats (Ndlr : 12 pour être précis, même si certains - Jean-Alain Fanchone, Mamadou Bah, Quentin Othon, David Ledy - viennent de prolonger récemment). En passer par là était une obligation à laquelle nous avons souscrit en symbiose avec le président Philippe Ginestet. La masse salariale d'aujourd'hui n'a rien à voir avec celle d'il y a deux ans en L 2. C'est une stratégie économique menée collégialement. L'entraîneur est toujours responsable. J'assume ce rôle. Mais il y a des explications à donner. En fin de saison, quoi qu'il arrive, le RCS sera dans une situation financière saine. » Seulement, comme il le dit lui-même, « la pression générée par l'exigence locale est forte. »
    La vedette bas-rhinoise de l'été, qui surfait sur une vague porteuse au point de s'imposer en rade de Brest (1-0, 22 août), ne s'est pas encore transformée en galère, mais pas loin. Et chacun sent bien, dans l'entourage du RCS, qu'une goutte d'eau suffirait à faire déborder le vase et perdre pied à tout le monde : une direction obnubilée par la remontée et un coach dont le discours sur le long terme ne saurait résister à l'absence de résultats. Comme toujours en pareil cas...

    Absents : à Strasbourg, Othon (rééducation), Romulo (remise en forme), Ducrocq (genou), Correia (genou), Bezzaz (reprise), Kébé, Damour, Gueye, Ledy, Bergueira, Ekwe-Ebélé, Schneider, Barrabes, N'Djama, Klein (choix de l'entraîneur) ; à Brest, Leroy (reprise), Le Gall, Bouard, Billy, Borne, D. Stinat (choix de l'entraîneur).



    L'Alsace
  • Ouais...Kébé choix de l'entraîneur...to be continued lol

    Sinon je voulais juste faire remarquer que sur les différentes compos du racing proposées pour le match de ce soir, seul notre ami brestois a vu juste, si l'on suit les prévisions des DNA.

    Bravo à lui donc !

    Concernant le match, j'ai pour la première fois j'ai entendu de la bouche de JMF le mot "combattant". Ca fait plaisir, et j'espère vraiment que ce soir, les joueurs se sortiront les doigts des fesses...

    Ca redonne espoir mais en toute soncérité, moi qui était un incontestable soutient de Furlan, aujourd'hui je n'y croit plus...Un nouvelle branlée ce soir?? :o)
  • Avec le brouillard qu'il y avait ce matin j'ai peur que le match sois reporté :|s
  • Je vais venir ce soir exceptionnellement parce que Alain Traoré (mon joueur de FM 2005) joue et je veux voir ce qu'il donne en vrai :-B :D

    Sinon niveau racing, j'aurai mis Lacour à la place Szelesi, Cohade à la place de Lacour et Traoré à la place de Zenke #-o
  • Sinon pour la météo ils prévoient des pluies éparses, donc pas de brouillard apparement :)-
  • bluefever67 a écrit, le 2009-02-05 22:53:42 :

    Bienvenue à toi Tial!
    Effectivement, quelques différends entre Ginestet et Furlan sont apparus sur la question des transferts. Kébé est venu renforcer l'équipe en tant que "joker", c'est-à-dire avant l'ouverture officielle du Mercato. C'est Ginestet qui a pris cette décision, alors que Furlan ne voulait pas chambouler le groupe et ne désirait pas vraiment ce joueur...

    Par contre, Bezzaz, Dja Djédjé et Rômulo étaient voulus par Furlan. ;)

    Bon match!


    Merci pour la réponse et l'accueil. Sinon Fanchone n'a plus l'air en odeur de sainteté depuis son rouge contre Metz. Bon joueur pourtant, je suis étonné de le voir que remplaçant (ou alors j'ai raté une blessure). Je ne pense pas que Dja Djédjé lui soit supérieur, car c'est un joueur franchement brouillon.

    Citation:
    Sinon je voulais juste faire remarquer que sur les différentes compos du racing proposées pour le match de ce soir, seul notre ami brestois a vu juste, si l'on suit les prévisions des DNA.

    Bravo à lui donc
    !

    Merci, mais je n'ai pas de mérite là-dessus, sachant que j'avais eu des échos d'Alsace :p
  • Je bosse dans le coin de Marckolsheim là; Y a aussi un brouillard de fou sur Stras là ?????
  • J'trouve ça assez géniale que ça tombe a chaque fois les soirs de matchs ! =P~
  • A Strasbourg c'est nuages bas voir légère brume mais rien de comparable à la dernière fois. En tout cas pour l'instant. Ca peut revenir très vite. Espérons que non car sinon les joueurs et le staff vont encore nous sortir l'excuse que le fait de décaler le match a perturbé leur préparation
  • Il suffit d'installer un toit chauffant ... :o)
  • lenain2jard1 a écrit, le 2009-02-06 13:05:00 :
    Je bosse dans le coin de Marckolsheim là; Y a aussi un brouillard de fou sur Stras là ?????


    Absolument aucun ;)


    Sinon tial Fanchone est sur le banc tout simplement car depuis qu'il ne marque plus, il ne sert strictement à rien. Aucune percussion, pas foutu de faire un centre correct, son repli défensif laisse à désirer, bref Dja Djedje ne peut que être une bonne surprise à ce poste.
  • RCS - Brest, la revue de web d'avant match

    La victoire est impérative pour Furlan et ses hommes, tant dans l'optique de la montée que pour éviter que le Racing ne s'enfonce encore plus dans la crise.

    Cliquez ici pour lire la suite de cet article
  • Quelles conditions météo sur la Meinau? Ici brouillard de malade, soupe de poix!
  • Jeme demande pourquoi Kebe ne joue pas et je comprend pas que Furlan insiste avec ce Zenke #-o
  • Pensez vous qu'il restera des places ce soir en 1/4 virage nord ouest à la billeterie ?
  • Oui je pense
  • roiin1396904364.jpg
    Modifié par roiin ·
    roiin • 18 ans
    Tu seras là pour chanter ? :-/ O:)

    ici est ton ami
  • moi, je serai pas la pour chanter, mais je chanterai devant mon mp3 B-)
  • si kébé n'est pas appeller, c'est peut etre parce que c'est pas Furlan qui a voulu de lui.
    peut on confirmer ce que je viens de dire?? :D
  • Pas trop compris ton message pour confirmer quoi que ce soi..
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.