Jean-Luc Ettori

0.0 / 5 (0 note)
Né le
(64 ans) à Marseille
Nationalité
française France
Taille
1.75 m
Poids
75 kg
Poste
Gardien de but

Sélections nationales

Matchs
9
Buts
0
Premier match
France - Grèce (5-1), le 27/02/1980

Ligue 1

Matchs
602
Buts
0
Premier match
Bordeaux - Monaco 3-1 le (20 ans)

Palmarès

Carrière

Carrière de Jean-Luc Ettori en tant que joueur
Club Saison Championnat Autres (off.) Sélection
Compét.M.B.P. M.B. M.B.
France Monaco monaco2.gif 1975/1976 Division 1
1


France Monaco monaco2.gif 1976/1977 Division 2 (A)
France Monaco monaco2.gif 1977/1978 Division 1
34


France Monaco monaco2.gif 1978/1979 Division 1
36


France Monaco monaco2.gif 1979/1980 Division 1
37
0
0
1
0
1

France Monaco monaco2.gif 1980/1981 Division 1
38


France Monaco monaco2.gif 1981/1982 Division 1
37


7

France Monaco monaco2.gif 1982/1983 Division 1
36


1

France Monaco monaco2.gif 1983/1984 Division 1
38


France Monaco monaco2.gif 1984/1985 Division 1
17
0
0
France Monaco monaco2.gif 1985/1986 Division 1
38


France Monaco monaco2.gif 1986/1987 Division 1
33


France Monaco monaco2.gif 1987/1988 Division 1
37


France Monaco monaco2.gif 1988/1989 Division 1
37


France Monaco monaco2.gif 1989/1990 Division 1
38


France Monaco monaco2.gif 1990/1991 Division 1
38


France Monaco monaco2.gif 1991/1992 Division 1
34


France Monaco monaco2.gif 1992/1993 Division 1
37


France Monaco monaco2.gif 1993/1994 Division 1
36


Carrière de Jean-Luc Ettori en tant que dirigeant
Club Saison Championnat Poste
France Monaco monaco2.gif 1994/1995 (septembre) Division 1
Entraîneur

Voir la carrière et la carte de ses clubs

Le saviez-vous ?

La réputation de Jean-Luc Ettori a beaucoup souffert de ses prestations en demi-teinte au cours de la Coupe du monde 1982, où il fut propulsé titulaire à la surprise générale. Le match amical France - Pologne d'août 1982, conclu sur un cinglant 0-4 restera son ultime sélection.

Ce gardien moustachu au gabarit atypique se consola avec l'AS Monaco, devenant le premier joueur à accomplir plus de 600 matchs en première division. Il intégra ensuite le staff de l'ASM durant une quinzaine d'années, assurant même l'intérim suite au départ d'Arsène Wenger à l'automne 1994.