Billy Modeste

Flux RSS 70 messages · 26.876 lectures · Premier message par redaction · Dernier message par lepatron

  • Modifié par redaction ·
    redaction
    Ce message est une brève publiée par strohteam.
    Billy Modeste a signé au Racing pour un an + un en cas de montée.
    Source: DNA
  • Pour un an + un en cas de montée, même pas foutus d'indiquer la durée dans la Pravda locale X-(
  • bigben681269256338.jpg
    Modifié par bigben68 ·
    bigben68
    On s'en fout un peu de la durée, non ?
    Surtout dans l'état actuel du Club.

    L'essentiel est de faire venir des joueurs intéressés. Que ce soit pour 1 an, 2 ans ou 5 ans, ce n'est pas la question prioritaire du jour. Surtout que dans 5 ans on peut se retrouver en L1. Et des joueurs de CFA en L1 :(( :|s
    Ensuite si le Club s'en sort, et monte, il y aura certainement de dirigeants succeptible de prolonger ou faire signer de nouveaux contrats... aux joueurs ayant fait leurs preuves.

    Enfin c'est ce que moi j'en pense.
  • 1 nouvelle photo sur racingstub.com :

    https://racingstub.com/uploads/cache/small/uploads/media/53a93325847ee.jpeg
    Voir toutes ses photos - Proposer d'autres photos
  • Billy Modeste, l'athlétique défenseur, a purgé son match de suspension et sera intégré au groupe pour le match contre l'ASIM.

    DNA
  • 1 nouvelle photo sur racingstub.com :

    https://racingstub.com/uploads/cache/small/uploads/media/53a92d59d7b58.jpeg
    Voir toutes ses photos - Proposer d'autres photos
  • Billy the big

    Arrivé à l'intersaison en provenance de l'AC Ajaccio, Billy Modeste a fait son trou au sein de la défense centrale strasbourgeoise, au côté de Ludovic Golliard. Rencontre avec le longiligne antillais du Racing.

    Difficile de ne pas remarquer Billy Modeste quand il arpente les terrains d'entraînement du Racing. Du haut de son 1,92 m, l'Antillais âgé de 23 ans dépasse d'une bonne tête (et même plus) le reste de l'effectif strasbourgeois.

    « J'ai débuté le football au Paris FC », explique celui dont la famille est originaire de Deshaies, en Guadeloupe. « Et puis, à 16 ans, j'ai fait des essais dans plusieurs clubs pros et j'ai été pris à l'AC Ajaccio ». L'équipe corse est alors en Ligue 1 et Billy tente sa chance, comme de nombreux jeunes joueurs.
    « Une équipe qui monte est une équipe qui ne prend pas de buts »

    « Au début, c'était difficile. J'étais loin de chez moi, c'était très différent du XX e arrondissement de Paris », souligne-t-il avec le sourire.

    Modeste s'accroche, progresse, mais malgré de nombreuses saisons en Corse, le grand défenseur n'arrive pas à se faire plus qu'une place de joker au sein de l'équipe première.

    « En juin, j'étais en fin de contrat et comme Ajaccio est remonté en L 1, je savais que les dirigeants allaient faire signer du monde », raconte encore Billy Modeste, qui sait que sa carrière de footballeur va désormais devoir s'écrire loin de l'Île de Beauté. Son arrivée en Alsace se fait presque naturellement.

    « Un agent connaissait François Keller, je suis venu faire un essai et voilà... », explique-t-il. Redescendre en CFA 2, après avoir rêvé à la Ligue 2, voire à la Ligue 1 ne le dérange pas plus que cela. « D'accord, c'est la CFA 2, mais ça reste Strasbourg, un grand club », rétorque-t-il.

    Hormis une première journée manquée – il était suspendu pour la rencontre à Forbach –, Billy Modeste n'a pas raté un seul rendez-vous avec le Racing depuis le début de saison.

    Et son association avec Ludovic Golliard en défense centrale porte pour l'instant ses fruits (3 buts encaissés en 5 matches).

    « Je suis assez bon dans le jeu aérien et le jeu long. Lui a une meilleure qualité de passe au sol, donc on est complémentaire. Mais attention, c'est toute la défense qui est bonne : on a un bon gardien, de bons latéraux... », énumère Billy Modeste sans oublier personne.

    Quand il peut, le défenseur central n'hésite pas à faire parler sa taille dans la surface adverse. Face à l'ASIM, lors du premier match à la Meinau, il avait inscrit le deuxième but des Bleus d'un bon coup de boule. Un but qui ressemblait beaucoup à celui inscrit quelques jours avant, en amical, face au FR Haguenau. Mais son travail est avant tout défensif, comme il le rappelle.

    « J'aime jouer en défense centrale. Tu vois tout ce qui se passe, tu as plus de temps qu'au milieu de terrain pour relancer... Et puis j'aime les duels », expose le “Gwada boy”. Et d'ajouter : « Une équipe qui monte est une équipe qui ne prend pas de buts ».

    Ne pas prendre de but sera encore son challenge, cet après-midi, face à la réserve de Dijon, en Côte d'Or.

    « Comme c'est une réserve pro, on ne sait pas trop qui on aura en face. L'ASIM et Steinseltz ont bien joué, mais là ça va être encore plus dur. Derrière, on aura plus de boulot », estime Billy Modeste. « Mais nous, on y va pour faire un résultat. Notre objectif est toujours de gagner, à domicile comme à l'extérieur... Même si on ne sait pas sur qui on va tomber ».

    Les attaquants dijonnais, eux, auront au moins cet avantage : ils savent sur qui ils vont tomber. Sur un longiligne antillais qui veut garder ses buts inviolés. Et qui ne va pas être simple à bouger...

    (Source: DNA)
  • Sympa ce joueur il l a joue...modeste
  • Moi je l'Aime bien ce joueur
  • Cool.
  • Bayern.jpg
    Modifié par katzo68 ·
    katzo68 • 46 ans
    Modeste, mais ambitieux

    http://www.lalsace.fr/fr/images/B7819F5C-AAAA-41A9-9333-65F5B6934...

    Buteur à trois reprises cette saison, Billy Modeste (ici à gauche) pâtit aujourd'hui de l'arrivée de Milovan Sikimic. Photo Jean-Marc Loos

    Relégué sur le banc depuis le retour au Racing de l'emblématique Milovan Sikimic, Billy Modeste reste positif et irréprochable. Mais il réaffirme ici sa volonté de ne pas se satisfaire de son nouveau statut de remplaçant.

    C'est une pilule difficile à avaler pour un footballeur. En fait, dans tout sport collectif. Et François Keller est le premier à en être conscient : « J'ai été joueur. Je comprends aisément que ce n'est pas simple. » Depuis la reprise en CFA 2 à Chaumont voici bientôt deux semaines, Billy Modeste, indéboulonnable titulaire en défense centrale jusqu'à la trêve hivernale, est relégué sur le banc. Le retour de l'emblématique capitaine de la saison passée, Milovan Sikimic, l'a sorti du onze de départ. L'ancien Ajaccien a ainsi dû se contenter de miettes sur les deux dernières rencontres (16 minutes samedi face à Neuves-Maisons).

    Au soir du net succès contre les Lorrains (5-0), David Ledy a salué l'état d'esprit et le comportement de son coéquipier. « Il pourrait tirer le groupe vers le bas, comme le font parfois certains remplaçants. Ce n'est pas du tout le cas. » Modeste le bien-nommé a apprécié l'hommage. « Ce qu'à dit David m'a touché. » Pour autant, il ne cherche pas à dissimuler son ressenti : « Je n'admets pas facilement de me retrouver sur le banc. Si je l'admettais, ça voudrait dire que je n'ai pas d'ambition. Je fais avec et je me tiens prêt pour le jour où le coach aura de nouveau besoin de moi. À la causerie d'avant-match à Chaumont, ça a été dur de voir que je n'étais pas dans l'équipe de départ. Quand je me suis engagé avec le Racing cet été (pour un an + un en cas de montée) , je voulais m'impliquer dans l'objectif de l'accession en CFA et je m'attendais à être titulaire. Le retour de Milovan, l'ancien capitaine de l'équipe, a changé mon statut. Ludovic (Golliard) est, lui, le capitaine actuel. Je me retrouve n°3 en défense centrale. Dès que l'information sur Milo a commencé à circuler, je m'attendais à perdre ma place. Mais je n'ai pas signé à Strasbourg pour foutre la m... Je garde un bon état d'esprit. De toute façon, à titre personnel, je n'ai rien à gagner à tirer le groupe vers le bas. »

    « Avec Milo, l'occasion a fait le larron »

    Dès la mi-décembre, l'entraîneur strasbourgeois a pris la précaution d'informer Golliard et Modeste que le retour du Serbe bouleverserait forcément la hiérarchie : « Je rappelle que cet été, Fernander Kassaï (ex-Rouen et Romorantin), qu'ils connaissaient tous les deux, m'avait donné son accord si nous repartions en CFA. Je ne me voyais pas faire toute la saison avec seulement deux défenseurs axiaux. Imaginez que Ludo ou Billy se rompe les croisés début février. Ça aurait compliqué notre tâche pour atteindre l'objectif fixé. Même si, en ce mercato d'hiver, ma priorité était un attaquant, je restais à l'affût pour un défenseur central. Plutôt un numéro 3 ou n°2 bis. Mais avec Milo, l'occasion a fait le larron. Et lui, évidemment, c'est un n°1. À son contact, autant Ludo que Billy peuvent apprendre beaucoup. De toute façon, Billy aura encore l'opportunité de jouer. »

    En attendant, le Parisien de naissance (23 ans) reste concentré et solidaire. Mardi, il a disputé un match amical avec la réserve à Saverne (victoire du RCS 4-0, dont un but de... Modeste). « J'ai côtoyé durant trois ans un groupe pro (Ndlr : à l'AC Ajaccio) avec lequel je m'entraînais la semaine pour faire le banc ou jouer en réserve le week-end. J'ai l'habitude de gérer ce genre de situation. La défense et moi avons bien fait notre boulot et j'espère vraiment que nous allons faire carton plein. Avec le coach, le staff et les joueurs, l'ambiance est nickel. On sait qu'on est là pour bien bosser. François veut nous faire progresser et c'est avant tout ce que j'ai en tête alors que je suis remplaçant. Mais vous avez bien compris que ça me fait ch... de l'être. »

    Billy Modeste sait cependant qu'il fait toujours partie des plans et du projet. Il va juste devoir s'armer de patience. Sa trajectoire l'y a préparé.

    L'Alsace
  • Si cet état d'esprit, qu'il semble dire dans cet article, est vraiment la réalité. Alors chapeau bas, il veut progressé et a de l'ambition. Malgré quelques lacunes, il a une marge de progression intéressante.
    Et avoir 3 joueurs de bon niveau (Sikimic, Golliard et Modeste) est un luxe pour un club de CFA2.
  • Ce message est une brève publiée par martins67.
    Billy Modeste sera l'invité de l'émission Planète Racing (RBS) jeudi 29 Mars de 19h à 20h.
    Source: Planete Racing
  • DNA Barbara Schuster, publié le 02/04/2012

    CFA Après SC Schiltigheim - Racing (1-2)
    La patte Modeste

    En inscrivant son cinquième but de la saison sur un coup franc léché, Billy Modeste a bien aidé son équipe à l'emporter face à une belle équipe de Schiltigheim. Une 13 e victoire précieuse dans l'optique de la montée.

    On se souvient de ce coup de pied rageur, à Pontarlier, qui avait permis à son équipe d'arracher un match nul quasiment miraculeux, au bout du bout des arrêts de jeu (2-2).

    Un but qui valait son pesant de cacahuètes sur le terrain d'un rival direct du Racing.

    Samedi, au stade de l'Aar, Billy Modeste a remis le couvert, en permettant à son équipe de faire le break au meilleur des moments face à une très accrocheuse équipe du Sporting Schiltigheim.

    « Je m'exerce à tirer des coups francs, mais c'est vrai que les gars se moquent souvent »

    En inscrivant un coup franc « platinien » à la 59 e, le défenseur central a en effet permis au Racing de se donner de l'air dans une deuxième mi-temps globalement dominée par les hommes de José Guerra.

    Et d'assurer, in fine, un succès précieux à son équipe, qui totalise désormais 65 points et 13 victoires dans cette poule C de CFA 2.

    Pourtant, juste après la faute d'Hoffmann sur Genghini, quand le longiligne Antillais s'est saisi du ballon alors que le mur schilikois se mettait en place, personne n'a vraiment cru qu'il allait tirer.

    Et surtout pas les habitués des terrains d'entraînement du Krimmeri, qui ont pu voir à de nombreuses reprises les talents de... rugbyman de Billy Modeste, qui a tendance à vendanger lors de ces exercices devant le but.

    « À l'entraînement, je m'exerce à tirer des coups francs, mais c'est vrai que les gars se moquent souvent », en rigolait-il d'ailleurs à l'issue de la rencontre.

    Mais pourquoi a-t-il donc tiré, alors ? « Normalement, c'est “Benji” (Genghini, ndlr) qui s'occupe des coups de pied arrêtés. Mais je le sentais bien », explique simplement le défenseur central.

    Appliqué, concentré, Modeste a pris une petite course d'élan, puis a envoyé son ballon dans le coin opposé, laissant Delavau impuissant. « C'est pleine lucarne », soupirait d'ailleurs le portier, qui devait s'avouer vaincu. Billy Modeste, lui, pouvait alors s'offrir une belle course pour fêter son but - le cinquième de la saison -- avec le banc strasbourgeois.

    Un but d'autant plus important que le Racing n'a pas eu pléthore d'occasions (et c'est un euphémisme) dans cette rencontre.

    « C'était compliqué ce soir (samedi), exposait d'ailleurs l'Antillais passé par Ajaccio. On est tombé sur une belle équipe, qui nous a posé beaucoup de problèmes. Franchement, c'était très difficile. »

    Et si Billy Modeste se réjouissait d'avoir marqué, il admettait comme beaucoup que « le match nul aurait été mérité » pour le SC Schiltigheim. « Ça se joue à pas grand-chose, on a vraiment eu chaud dans les dix dernières minutes », soulignait-il encore dans les vestiaires.

    Sûr que le Racing ne méritait peut-être pas les quatre points, au vu de la débauche d'énergie de Gross, Moog, Belahmeur et consorts. Mais parfois le foot est ainsi.

    « C'est bien de gagner sans avoir été bon. On ne va pas cracher dessus », expliquait d'ailleurs Modeste, rejoignant là l'analyse de François Keller.

    Avec les retours annoncés de Guignery et Donzelot sur les côtés, la pénurie de latéraux devrait prendre fin au Racing.

    Et le défenseur central, qui a disputé 15 rencontres depuis le début de la saison va certainement retrouver le banc face à l'ASIM, sauf si la blessure de Sikimic “libère” une place en défense centrale (*). Si jamais c'est le cas, Modeste sera prêt. Le costume du sauveur lui va si bien...

    (*) touché à la cheville dans un choc avec Belahmeur juste avant la mi-temps, le Serbe est sorti à la 52e en grimaçant. Il est incertain pour le match du vendredi saint à l'ASIM.
  • Bravo billy !!!!! (+) (+) (+) (+)

  • par
    Encore une belle réalisation, plus de musique de fond, mais le journaliste on l'entend moins.
  • Ce message est une brève publiée par uso45.
    Billy Modeste, exclu contre Belfort Sud, a écopé d'un match de suspension, plus un match avec sursis.
    Source: FFF
  • 1 nouvelle photo sur racingstub.com :

    https://racingstub.com/uploads/cache/small/uploads/media/53a934e1aec37.png
    Voir toutes ses photos - Proposer d'autres photos
  • 3 nouvelles photos sur racingstub.com :

    https://racingstub.com/uploads/cache/small/uploads/media/53a934ed08a5b.jpeg https://racingstub.com/uploads/cache/small/uploads/media/53a934ed23815.jpeg https://racingstub.com/uploads/cache/small/uploads/media/53a934ed41988.jpeg
    Voir toutes ses photos - Proposer d'autres photos
  • MODESTE : « UNE CHANCE D'ÊTRE ICI »

    http://www.rcstrasbourgalsace.fr/wp-content/uploads/2013/02/modes...

    Né à Paris le 12 mai 1988, Billy Modeste est racingman depuis 2011 après un début de carrière à Ajaccio et à Toulon. Le grand défenseur strasbourgeois (1,92 m pour 80 kilos) confie ici ses ambitions, saluant l'état d'esprit qui existe dans l'équipe et la chaleur du kop de la Meinau. Celui dont son entraîneur François Keller note « les gros progrès et une importance humaine considérable dans le groupe », explique comment l'équipe alsacienne peut remplir ses objectifs. Humblement. Modeste porte bien son nom.

    - Après ce joli match nul à Paris, le Racing semble dans une dynamique prometteuse...
    - On reste sur quatre victoires et un match nul. C'est extrêmement positif et ça nous montre la marche à suivre. L'idée, maintenant, c'est de garder l'état d'esprit qui nous a permis de remonter au classement. Les qualités, on les a. Il faut continuer à se donner à fond à chaque match. On fera les comptes à la fin.

    - Ton retour en défense centrale coïncide avec une série de cinq matches sans prendre le moindre but. Ça te rassure ?

    - C'est en tout cas très agréable. On est parfois à la limite mais ça tient bien pour l'instant. On a su être décisifs dans les moments importants. Un jour, ça va s'arrêter. Mais on va garder le bleu de chauffe.

    - Parle-nous de ton entente avec Milo Sikimic...

    - Il y a une belle entente. Il me parle, je lui parle. On s'écoute quoi, on se replace sur le terrain. Et puis, Milo c'est un vrai guerrier, comme moi.

    « RÉPONDRE AUX ATTENTES DU COACH »

    - Que penses-tu apporter sur le terrain ?

    - D'abord, j'essaie de répondre aux attentes de l'entraîneur quand il fait appel à moi. Je bosse pour ça. Le sentiment qui prédomine c'est l'efficacité, j'essaie d'être le meilleur possible dans les duels ce qui est primordial pour un défenseur. Je crois aussi qu'on peut compter sur mon jeu de tête, défensivement et offensivement.

    http://www.rcstrasbourgalsace.fr/wp-content/uploads/2013/02/billy...

    - L'équipe est deuxième à deux points de Mulhouse (avec un match en plus). Faut-il s'attendre à un duel alsacien pour la montée ?

    - Il se dégage en tout cas un sacré parfum de derby sur notre groupe. Mais c'est la photo du moment. Nous, il faut qu'on suive notre propre route. D'autres formations, comme Lyon-la-Duchère ou Moulins, sont dans la course. Evidemment, si la situation était encore la même le jour de la venue du FCM à la Meinau (NDLR: le 6 avril prochain), ce serait une sacrée affiche. Mais j'insiste, il ne faut pas se focaliser là-dessus.

    - Tout doucement, la pression n'est-elle pas en train de monter ?

    - On ne peut pas prétendre que la pression n'existe pas. Mais c'est une pression très positive, agréable je dirais. Nous connaissons tous l'ambition du club qui est de remonter le plus vite possible. Mais c'est un challenge excitant.

    « FRANCHIR LES ÉCHELONS AVEC LE RACING »

    - C'est ce qui donne envie ?

    - Bien sûr. Quand on voit ces milliers de spectateurs venir nous encourager en CFA, on sent bien le poids du club, ce qu'il représente pour les Alsaciens. Ça donne envie de se battre aussi bien collectivement que personnellement.

    - Te voilà devenu un vrai Strasbourgeois...

    - Tout à fait. J'adore la ville et comment ne pas tout donner quand on a ce Kop derrière nous. C'est incroyable à ce niveau. C'est une chance d'être ici, ça donne envie d'accompagner le projet des dirigeants. C'est mon désir en tout cas de franchir les échelons avec le Racing.

    Site Officiel
  • Il est né exactement le même jour et la même année que moi.
    Sinon un excellent joueur, il aura sauvé le RCS une multitude de fois.
  • De la bouche de Billy himself, prolongation d'un an officialisée.

    @remember79 likes it. (+)
  • oie_transparent (12).png
    Modifié par tekeight ·
    tekeight
    Billy est le joueur qui a donné le plus de cadeaux aux spectateurs après la rencontre à Epinal

    Un mec qui porte bien son, il est modeste et humble ! O:)
  • Et c'est encore plus sympa de vivre dans le même immeuble que lui. Vraiment un mec bien, ouvert, pas de prise de tête. C'est vraiment devenu ma coqueluche dans ce crew. J'espère vraiment le voir continuer de progresser comme il le fait ici.

    Keep on rockin' Billy! (+)
  • Un mec bien. Un excellent central. Une allure dégingandée parfois surprenante pour son poste mais de belles qualités offensives. Très bonne nouvelle que sa prolongation. Merci le staff.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.