[2019-2020] RCS 2-1 Nantes | Après match

Flux RSS 95 messages · 17.123 lectures · Premier message par androsz · Dernier message par superdou

  • belesprit a écrit, le 22/09/2019 20:53 :
    Les premiers sifflets à domicile depuis notre remonté en ligue 1 ......pas de guichet fermé contre le 3 ème......on s'embourgeoise c'est malheureux.....!

    Pour l'affluence du match, je suis pas sûre qu'un Strasbourg/Nantes un vendredi soir ce soit une affiche qui vend du rêve même avec des Canaris à la 3ème place... 24 000 c'est déjà pas mal, on fera pas autant de guichets fermés que la saison dernière ;)
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 37 ans
    Mais qu'est-ce qui justifie moins de guichets fermés que l'an dernier?
    Si ce n'est l'embourgeoisement, en effet. La routine de jouer le top des équipes française. Ou les résultats ? Mais même l'année du maintien, le stade était plein.
    Pour moi, je ne trouve pas ça extraordinaire 24 000 spectateurs, vu le bassin de population, notre parcours dingue, l'ambiance à part. Et je déplore ce petit fléchissement d'affluence (et de chants sur les côtés en Ouest parfois même si l'ambiance reste bien meilleure que dans beaucoup de clubs de L1).
  • Je comprends ceux qui disent qu'avec le nombre de matchs, le budget que ça implique, ça disperse un peu, voire banalise l'expérience de la Meinau. Sans compter qu'avec la difficulté d'avoir des places hors abonnés l'an dernier, certains sont peut-être fatalistes et n'essaient plus. Mais on pourrait imaginer qu'en tribune aussi il pourrait y avoir un peu de turnover, et que le Racing à domicile devrait attirer, sur plusieurs matchs, plus de personnes différentes.
  • Avatar_haring.jpg
    Modifié par spiterman67 ·
    spiterman67 • 52 ans
    Ce ne sont ni nos premiers sifflets, ni le premier match sans guichet fermé, son statut de 3ème ne voulant rien dire après 5 journées, on l'a d'ailleurs vu lors du match...24000 c'est pas si mal surtout après 7 matchs en championnat sans victoire. De toute façon un essoufflement du public et une érosion est inévitable, plus s'éloigne notre période de disette de foot de haut niveau à Strasbourg. L'élimination en barrage a montré notre plafond de verre et que les rêves ont leurs limites...
  • Les rêvent inatteignables n'empêchent pas le plaisir de profiter de ce que l'on a déjà. Une soirée comme vendredi, c'était un plaisir, avec plein d'émotions. La crispation, le doute, l'inquiétude, puis l'espoir à l'égalisation, la ferveur, un Racing qui jouait bien mieux, et la délivrance sur le pénalty avec la joie de la victoire. Que l'on ne joue pas le TOP 5 n'empêche pas de vivre tout cela et de belles soirées à la Meinau.

    D'ailleurs je doute que depuis 2 saisons, les gens venaient au stade avec la tête pleine de rêves de gloire en L1. L'absence de victoires est une raison qui me désole si c'est ça. Nous sommes 7ème affluence de L1 cette année avec le stade le plus petit du top 10 des plus grosses affluences je crois. C'est déjà pas mal, je ne minimise pas. Mais je compare juste à l'an dernier et le met en rapport avec notre bassin de population.

    Pour le reste, ce match à Nantes peut être aussi le début d'un cycle. Même si j'y crois peu vu ce calendrier et le déplacement délicat à Lille. Mais sait-on jamais... tout va très vite en foot et nous sommes à 3 points du 8ème et 4 points du 6ème. Les dynamiques et le classement peuvent évoluer très rapidement.
  • father-tom a écrit, le 22/09/2019 23:44 :
    Mais même l'année du maintien, le stade était plein.

    ... avec quelques sièges vides quand même :)
    En 2017/2018 en championnat : 10 matchs avec une affluence en dessous des 24 000 spectateurs.
  • Plusieurs facteurs expliquent le fait qu'il n'y ai pas eu le stade plein:
    1. Le nombre de matchs joués à la Meinau en peu de temps, et donc, le budget nécessaire pour assister aux matchs a été élevé ces dernières semaines.
    2. Le spectacle proposé, avec une attaque famélique et un style de jeu pas très agréable à regarder
    3. Le mercato qui n'a pas fait rêver
    4. L'usure, car oui, on a atteint notre plafond pour le moment, et vient s'installer la routine de jouer un maintien confortable en Ligue 1
    5. Le vendredi soir, car beaucoup de monde n'est pas dispo ce soir là
  • @kitl pour les sifflets effectivement, j'ai des billes pour l'instant sur:
    - on siffle pour perturber l'adversaire;
    - on siffle parce que l'équipe ne mouille pas le maillot;
    - on siffle l'arbitre pour ses décisions.
    Il me manque encore pourquoi on siffle un joueur en particulier (à moins que ça ne soit parce qu'il ne mouille pas le maillot?

    @superdou, ok pour le 5 mais 1-2-3-4, je m'interroge quand sur qui n'était pas présent parmi les 1000:
    - le fait d'avoir mis Nantes comme un match de Gala et qui a gonflé les prix? (en 2017-2018 par exemple les matchs prestiges c'était Paris SG, Marseille et Monaco; gala c'était Metz, St-Etienne, Lyon) ?
    - les abonnés, au nombre de 19000, qui ne peuvent être tout le temps présent, surtout un vendredi soir, et qui ne pensent pas à revendre leur place ?
    - les VIP?
  • Avec quelques jours de recul, je me permets de donner mes impressions personnelles sur ce match de Nantes qui, à mon sens, illustre bien à quel point le prisme du résultat déforme l'impression général sur ce qui se passe sur le terrain.

    Un première mi-temps catastrophique, apathique, indigne ?
    Pour moi non. Une première mi-temps cohérente, équilibrée, avec un bloc strasbourgeois bien en place qui concède très peu d'occasions et d'espaces aux Nantais. A contrario, l'animation offensive reste basique, on attaque en nombre réduit pour ne pas être en difficulté à la perte du ballon et on espère, au choix, un exploit individuel, un coup de pied arrêté ou une erreur adverse pour marquer. En gros, on mise sur nos qualités collectives pour défendre et on espère être réaliste sur l'une de nos rares occasions.
    Pour rappel, ça fait un an qu'on joue comme cela, avec des fois où ça a tourné pour nous (Monaco, Nice ou à Lyon en CDL l'an passé) et des fois où ça a merdé (Angers ou Nîmes toujours la saison passée), y compris pendant notre période "full réussite" de décembre/janvier.
    Là, on se retrouve menés 1-0 à la mi-temps donc pour le public c'est catastrophique. A 0-0, les mêmes nous auraient trouvés "frileux" ou "moyens" et à 1-0 (si Koné ou Da Costa avaient réussis à convertir une occaz'), ils nous auraient trouvés "solides", "cohérents", "bien en place" ou encore "réalistes" et "cliniques" devant le but.

    Une deuxième mi-temps bien meilleure ? Offensivement et dans l'utilisation du ballon sans doute, avec notamment la très bonne rentrée de Liénard qui a permis de mettre le pied sur le ballon. Défensivement et dans le replacement ? Certainement pas. On a concédé plus mal d'occasions (ou de réelles possibilités). On a été en grosse difficulté sur les côtés et on a laissé beaucoup d'espaces entre nos lignes défensives, heureusement mal exploités par les Nantais. Bref, Laurey a accepté de déséquilibrer son bloc compte-tenu du scénario, et si on a pu mettre plus de pression sur les Nantais, on a été très loin de l'orgie d'occasions et à contrario on aurait pu être punis définitivement sur un contre. A 0-2, j'aurai été curieux de voir le nombre de stubiste qui se serait réjouis de notre bloc plus haut et de notre bonne possession en dépit du résultat.

    Et enfin, cette fin de match, avec notre passage en 4-3-3 qui, pour le coup, a été catastrophique au niveau du contenu. Alors oui, on arrache la victoire avec le pénalty obtenu par Bellegarde, mais ce dernier 1/4 d'heure est complètement foiré avec des ailiers qui ne servent à rien, des milieux dépassés dans le replacement et une défense sur le fil jusqu'au bout. Si on devait jouer comme ça toute la saison, on se ferait punir très régulièrement.

    En gros, je trouve toujours dommage qu'on juge l'équipe et le coach uniquement sur le résultat et sans tenir compte du niveau offensif, défensif et tactique affiché sur le terrain.

    Pour résumé, satisfait qu'on arrache ces trois points qui font du bien comptablement, mais d'un point de vue du jeu, je nous ai trouvé globalement moins bons qu'à Reims ou à Paris.
  • Bonne analyse @knack90
  • Bien-vu @knack90, bonne analyse.
    Pour ma part, sans rentrer dans la finesse de la précédente analyse, car je n'en suis pas capable, je dirais que c'est bien d'avoir ce bloc solide en 1ère mi-temps, mais qu'est-ce qu'on se fait "chier" quand il n'y a pas de but au bout.
    Le mérite de la 2ème mi-temps, c'était d'avoir vu des joueurs avec plus de gniaque et le déséquilibre organisationnel de la fin du match a aussi contribué à la "panique" des Nantais, ce qui a fait basculé le match en notre faveur.
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 37 ans
    Mes excuses pour mon ortographe plus haut.

    @superdou
    Les matches à la Meinau se sont bien calmés entre la trêve internationale et notre déplacement à Paris. Sur le contenu, pas de grande différence avec l'an dernier non plus, n'exagérons pas. Sur l'absence d'enjeu, mouais... on ne vient pas à la Meinau parce qu'il y a des objectifs élevés. La seule explication que je peux partager, c'est le vendredi soir qui n'est pas le meilleur créneau.

    @knack90
    A part l'intervention très chaude de Sels, je ne trouve pas qu'on ait pris l'eau en 2nde période. Après oui, on regarde beaucoup les choses par le prisme du résultat. Maintenant, en 1ère mi-temps il y avait trop peu de solutions au milieu, on peinait à jouer juste car trop peu de présences autour du porteur pour construire offensivement, on butait quand même sacrément sur le mur jaune même s'ils n'ont pas eu d'occasions. Nous avions toutes les peines à récupérer des ballons et à les utiliser de manière construite. En 2ème mi-temps, même si la défense à 4 n'a pas été exempte de déséquilibres sur certaines situations, elle n'a permis de densifier le milieu, chercher l'adversaire plus haut et de mieux contrôler le ballon avec un peu plus de situations.
  • On a effectivement été plutôt solide derrière, on a eu la possession, mais quel manque d'imagination.
    J'ai trouvé les joueurs très statiques, et avec des nantais impliqués en face, cela a donné lieu à de très nombreuses pertes de balles.

    On est quand même très loin de la philosophie de départ de Laurey "Il faut mettre un but de plus que l'adversaire". La, on commence a ressembler aux équipes de René Girard, Der Zakarian ou Francis Gillot, c'est efficace, mais qu'est-ce que c'est chiant.
    Si c'est pour jouer la 12ème place à coup de 1-0 ou 0-0, je crois qu'on va bien s’emmerder.
  • Je ne trouve pas... Girard ou Gillot avaient beaucoup tendance à attendre en restant très bas. Le problème que l'on a, c'est plus de contourner justement ces blocs bas très bien en place. Nantes défendait bien sur la largeur, avec compacité entre les lignes, et c'est là que nous avons manqué de présence au milieu pour apporter plus de solution. Mais ce n'était pas le Racing qui restait hyper bas à attendre. La possession était pour nous mais on ne trouvait pas de failles en 1ère mi-temps.
  • 1 nouvelle(s) photo(s) et/ou vidéo(s) sur racingstub.com :
    https://racingstub.com/uploads/cache/small/https---img.youtube.com/vi/uRNU-HBYJGQ/maxresdefault.jpg
  • 1 nouvelle(s) photo(s) et/ou vidéo(s) sur racingstub.com :
    https://racingstub.com/uploads/cache/small/https---img.youtube.com/vi/uRNU-HBYJGQ/maxresdefault.jpg
  • C’est moi où Prcic n’est pas rentré lors de la VICTOIRE du racing?
  • Ce message est une brève publiée par katzo68, via France Football :
    Dimitri Lienard fait partie de l'equipe type de la 6e journée de L1 du journal France Football.
  • Il n'est pas rentré en jeu mais il est rentré pour célébrer avec les joueurs. Il était en survête noir. Tous étaient là il me semble bien.
  • Comportement des supporters du FC Nantes : usage d’engins pyrotechniques

    1.500€ d’amende pour le FC Nantes.

    Source: LFP
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.